Brèves

Vague exceptionnelle de grand froid : les services de l’Etat dans le Jura mobilisés dans le cadre du Plan Grand Froid

 
Vague exceptionnelle de grand froid

Une vague de grand froid est annoncée par Météo-France sur tout le territoire national, à compter de ce lundi 16 janvier 2017 et pour les jours à venir.

Dans ces conditions, le préfet du Jura rappelle que dans le cadre des dispositions du plan grand froid (mis en œuvre du 1er novembre au 31 mars 2017), le «115», numéro d’appel d'urgence sociale (géré par le service intégré d’accueil et d’orientation du Jura), est activé 24 heures sur 24.

L'appel au 115 est gratuit et anonyme, et permet d'orienter de façon immédiate les personnes en difficulté vers la structure d'hébergement la plus proche.

Chaque citoyen peut contribuer au dispositif mis en place, en signalant au 115 toute personne en situation de détresse dans l'espace public.

A partir d’aujourd’hui, des maraudes sont mises en place à Lons-le-Saunier et Dole. Elles permettent d’aller à la rencontre des personnes en danger de rue et de les orienter sur les solutions adaptées.

La Croix-Rouge française assure ces maraudes et organise sur le secteur de Saint-Claude la prise en charge et le transport entre 20 heures et 6 heures des personnes sans abri jusqu’au lieu d’hébergement proposé.

Par ailleurs, le préfet a demandé la plus grande vigilance aux forces de police et gendarmerie afin de signaler, sur l’ensemble du département, toute personne en danger de rue.

Consultez le communiqué de presse de la préfecture du Jura

Les bons réflexes en période de grand froid

Pendant l’hiver, les températures avoisinent zéro et peuvent être à l’origine de risques pour la santé : hypothermie (diminution de la température du corps en dessous de 35°C), gelures pouvant conduire à l’amputation, aggravation d’éventuels risques cardio-vasculaires… Des gestes simples permettent cependant d’éviter les risques tout en prêtant une attention accrue aux enfants et aux personnes âgées qui, eux, ne se plaignent pas du froid !

Le froid demande des efforts supplémentaires à notre corps, et notamment à notre cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement. Ainsi, en période de grand froid, mieux vaut limiter les efforts physiques même lorsqu’on est en bonne santé. Sachez également que cela pourrait aggraver d’éventuels problèmes cardio-vasculaires.

Malgré les idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Au contraire, cela peut s’avérer dangereux car l’engourdissement fait disparaître les signaux d’alerte du froid et on ne pense pas à se protéger.

Pour éviter tout risque d’hypothermie ou de gelures, il convient de se couvrir convenablement, notamment au niveau des extrémités, et de se couvrir le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid. De plus, de bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes.

Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, il convient de faire vérifier ses installations de chauffage et de production d’eau chaude, de ne pas surchauffer son logement, et de s’assurer de sa bonne ventilation.

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter le site internet de l'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté

C2ScIEaWQAE6S-Q.jpg large

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter le site internet de l'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté