Brèves

Lancement du mois de l'engagement dans le Jura

 
 
Lancement du mois de l'engagement dans le Jura

Un mois pour  mettre en lumière des actions citoyennes et valoriser des engagements humains sous des formes diverses, ayant un intérêt collectif et respectant les valeurs de la République.

Un mois pour favoriser la reconnaissance de ces actions, pour donner envie à des jeunes, ou des citoyens de tous âges de s’engager, chacun à sa façon.

Le Mois de l’Engagement dans le Jura, du 18 mai au 18 juin 2018 met en lumière 4 catégories d’engagement. Les actions labellisées dans le cadre du Mois de l’engagement sont des exemples. Bien sûr tout au long de l’année, d’autres structures, d’autres personnes donnent du temps pour des projets, agissent, s’organisent…et cela participe au mieux vivre ensemble.

 Certaines actions labellisées entrent également dans la 15aine du service civique de Bourgogne-Franche-Comté qui a lieu du 22 mai au 3 juin 2018.

Retrouvez les différentes actions qui se dérouleront dans le Juraici et le dossier de presse

4 catégories d’actions pour le Mois de l’Engagement Jura 2018

Bénévoles :

En France on compte plus d’un million d’associations, représentant environ 13 millions de bénévoles. De toutes tailles, employeuses, ou non, les associations sont présentes sur l’ensemble des territoires et apportent des services ou des dynamiques locales essentielles.

Dans le Jura, il y a environ 5000 associations actives, et dans des domaines d’intervention divers : sport, éducation, culture, social, environnement, défense des droits, loisirs…

Le nombre de bénévoles dans le jura (en 2017) est estimé entre 53 000 et 61 000. Parmi eux des bénévoles ponctuels, d’autres engagés de façon permanente (au moins une fois par semaine)  au sein de l’association.

Pour aider les bénévoles dans leurs démarches, il y a dans le Jura :

-  Une Mission d’accueil et d’information des associations du Jura (réseau des services de l’Etat + deux Centres de Ressources et d’Information des Bénévoles : http://www.jura.gouv.fr/Politiques-publiques/Jeunesse-sports-et-vie-associative/Vie-associative/Les-correspondants-associatifs

-  Un réseau DIVA constitué de structures volontaires essentiellement associatives : voir DIVA Jura sur le site http://www.lemouvementassociatif-franchecomte.org/

-  Le Fonds Régional de Développement de la Vie associative permet de soutenir ponctuellement des actions de formations collectives pour les bénévoles.

Exemple d’action labellisée « mois de l’engagement » : Valorisation par l’association Ideklic de ses bénévoles le 1er juin à 18h30.

 

Réservistes :

La Réserve civique a été créée en janvier 2017, elle  permet à chacun, citoyen français ou étranger accueilli en France, d’agir au service de la République en fonction de ses aptitudes, de ses compétences et de sa disponibilité.  Elle est complémentaire aux réserves opérationnelles déjà existantes.

La Réserve civique consiste en un engagement bénévole  au service de missions et de projets d’intérêt général inspirés par les valeurs de la République.

Peuvent accueillir des réservistes : les services de l’Etat, les collectivités, les personnes morales de droit public, les associations et organismes sans but lucratif (sont exclus les associations politiques ou cultuelles, les congrégations, les fondations et comités d’entreprises)

Les réservistes peuvent proposer leur engagement à partir de 16 ans.

Il s’agit d’un nouveau dispositif, encore peu connu dans le Jura, qui peut intéresser autant les structures que les citoyens.

Comment faire le lien entre un organisme d’accueil qui souhaite proposer une mission  et une personne qui souhaite se mobiliser dans le cadre de la réserve civique ?

Réservistes et organismes d’accueil  s’inscrivent sur une plate-forme nationale www.reserve-civique.beta.gouv.fr . Pour cela, ils ouvrent un compte sur ce site et  adhérent à une charte de la réserve civique.

 Volontaires :

 Les volontaires offrent de leur temps de manière conséquente (jusqu’à 35h semaine) et reçoivent une indemnité forfaitaire.

Il existe diverses formes de volontariat (sapeurs pompiers volontaires, engagement de service civique, volontariat international, service volontaire européen…)

Pour s’y retrouver sur le volontariat à l’international, voir le site : http://agitateursdemobilite.fr/

Pour le service civique : https://www.service-civique.gouv.fr/

Exemples d’actions labellisées dans le mois de l’engagement :

  • Tournée du service civique le 22 mai portée par l’UFCV
  • Découverte de la formation des jeunes Sapeurs Pompiers le 30 mai.

 

Prise de responsabilité des jeunes :

 

La prise de responsabilité des jeunes, dès l’adolescence, est une façon d’apprendre à s’organiser, s’exprimer, s’impliquer sur son territoire. Plusieurs structures (associations de jeunes, secteurs jeunes, centres sociaux, établissements scolaires…) accompagnent au quotidien  ou ponctuellement les adolescents pour les amener à passer de l’idée au projet, à s’impliquer au sein d’une structure ou au sein d’un groupe.

A connaître :

Le Comité local d’aide au Projets (CLAP) permet à des jeunes de 11 à 30 ans de d’être accompagnés dans le montage de projets individuels ou collectifs. Il suffit de déposer un début de présentation de projet sur le site www.jeunes-fc.com (rubrique énergie jeunes).

mag2

La quinzaine du service civique en Bourgogne Franche-Comté

Sous l’impulsion de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) de Bourgogne-Franche-Comté, avec le soutien du Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, l’Union Française des Centres de Vacances (Ufcv) coordonne l’organisation d’une Quinzaine du Service Civique, du mardi 22 mai au dimanche 3 juin 2018.

 a) Enjeux

 La participation des jeunes à la vie publique est un des leviers majeurs pour développer la citoyenneté.

L’engagement de Service Civique vise à la fois à mobiliser la jeunesse face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux, mais également à proposer aux jeunes un nouveau cadre d’engagement, dans lequel ils pourront mûrir, gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel.

 Ainsi, le Service Civique constitue le vecteur privilégié de l’engagement des jeunes et contribue à la cohésion nationale et à la mixité sociale. Sa généralisation doit permettre à tous les jeunes de s’engager dans une mission d’intérêt général et de bénéficier d’une expérience reconnue et valorisée au sein d’une association, d’une collectivité ou d’un service public.

 Depuis la loi du 10 mars 2010 relative au Service Civique, le dispositif a connu un large développement en Bourgogne - Franche-Comté. Plusieurs enjeux pour progresser en termes d’incitation à l’engagement et mieux agir sur la qualité du dispositif émergent :

  • Le sentiment de fierté de s’engager et d’appartenance à une jeunesse mobilisée pour l’intérêt général doit être renforcé.
  • Les liens entre structures d’accueil doivent être développés et renforcés pour faciliter les échanges et les coopérations.
  • L’identification par le grand public reste à améliorer.

b) Objectifs & descriptif du projet

 Organisée dans une dynamique de concertation avec les services de la DRDJSCS, le Conseil Régional et les structures d’accueil mobilisées dans l’accompagnement du dispositif, la Quinzaine du Service Civique rayonnera sur l'ensemble de la région Bourgogne - Franche-Comté à travers :

  1. Le soutien, la mise en avant et en cohérence des différentes initiatives locales et départementales qui auront lieu soit au cours de la Quinzaine, soit au cours du premier semestre 2018.
  2. La promotion du dispositif et de l'événement auprès du grand public au moyen d’une « Tournée de la Quinzaine » animée par un groupe d’ambassadeurs et des volontaires mobilisés localement.

La Tournée de la Quinzaine sera à Lons le Saunier, place de la Liberté, le mardi 22 mai 2018.

Le 1er juin 2018, « Clap de fin de la Quinzaine » au Multiplex à Dijon.

Retrouvez les différentes actions qui se dérouleront dans le Jura ici.